Dissidi Maison Dissidi - Ébénisterie d'art à Paris

Fauteuil à la Reine d’après Georges Jacob vers 1787-1790

Bois de hêtre, sculptures main, rechampis à l’ancienne à la colle de peaux.

62x57x90 cm

Habile menuisier parisien, Georges Jacob (1739-1814), devenu maître le 4 septembre 1765, reçut
grâce à son talent des commandes du garde meuble royal dès 1773.

Georges Jacob consacra le meilleur de son talent à produire des bois de siège et de lits, des écrans,
des consoles, des torchères dont il composait les dessins et entreprenait lui-même les sculptures.
Son travail savait donner aux oeuvres les plus modestes un cachet particulier de noblesse et de
grâce.
La hardiesse de ses créations lui offrit les faveurs de la reine Marie-Antoinette qui aimait ces
nouveautés singulières et lui commanda plusieurs ouvrages dans le goût du temps.La Maison Dissidi réédite ce siège à l’identique, dans ses laques et ses soies.
Ce fauteuil au décor sculpté exceptionnellement riche est très proche d’un autre modèle de Jacob
livré en 1787 pour le salon des jeux de Versailles, et il est considéré comme l’aboutissement parfait
du style Louis XVI.
Bois de hêtre, sculptures main, rechampis à l’ancienne à la colle de peaux.
D’après le modèle conservé au musée Nissim de Camondo, Paris